Apprendre sa grossesse à 7 mois

Depuis plusieurs semaines, Marine souffrait du dos de manière persistante, et les radios ne révélaient pourtant rien d’anormal. Ce 28 avril 2016, elle a rendez vous pour une IRM afin d’en savoir plus. Durant l’examen, les médecins lui apprennent qu’elle est enceinte…de 7 mois !

A cette annonce, Marine a réagit en plusieurs étapes. Dans un premier temps, la stupeur. Cette annonce lui semblait totalement improbable, puis elle explique s’être sentie un peu « en dehors de son corps », tout le monde parlait autour d’elle mais elle n’entendait plus rien, comme choquée.

Le phénomène qu’a connu Marine est un déni de grossesse. Ce dernier consiste pour une femme à être enceinte sans avoir conscience de l’être. Les signes cliniques favorisent également la non perception de la grossesse tels que l’absence d’aménorrhées, la faible augmentation du périmètre abdominal ou encore la prise de contraception. Dans la plupart des cas, le déni est souvent lié à un événement psychologique comme le fait de ne pas vouloir d’enfant, par exemple.

Toujours dans son déni, Marine pensait que les médecins s’étaient trompés, qu’elle ne pouvait pas être enceinte.

Puis est survenue la peur, peur que le bébé ait un problème du fait de l’absence d’examens, de son tabagisme et des anti-douleurs utilisés pour ses maux de dos.

Ces sentiments de doute, de peur et d’incompréhension ont laissé place à une joie extrême lorsque l’échographie a finalement révélé que Marine attendait une petite fille en parfaite santé.

« Je suis passée par une phase où j’étais un peu en dehors de mon corps, tout le monde parlait autour de moi mais je n’entendais plus rien ! »

Marine et le père du bébé, Pierig, étant séparés depuis quelques mois à l’époque, son premier appel a été en destination de ses parents qui sont immédiatement venus la rejoindre à l’hôpital, après avoir averti le papa.

« Le papa et moi, on était en pause »

Pierig n’a pas tout compris sur le moment est s’est donc rendu également à l’hôpital pour en savoir plus sur ce qui était en train de se produire et de le voir de ses propres yeux. Lorsque Marine lui a expliqué la situation, il a été dans un premier temps choqué, sans voix, puis a esquissé un grand sourire.

Il était 19h30 quand Marine a appris sa grossesse, le temps de rentrer chez elle, son ventre commençait a faire son apparition et ressemblait a celui d’une femme enceinte de 4 mois. Vers minuit, son ventre était entièrement apparu et le bébé, jusqu’ici si discret, commençait même a donner des coups de pied !

« Vers minuit, tout le ventre était sorti et la petite me donnait des coups »

La suite de la grossesse a évidemment été chargée en examens. Dans le cas de Marine, le déni ne fait pas suite a une absence de désir d’enfant, mais à la conviction de ne jamais pouvoir en avoir suite a plusieurs diagnostiques médicaux.

L’accouchement s’est déroulé sans encombre, si ce n’est un léger manque de nicotine pour le bébé à la naissance mais qui est passé en quelques jours.

Aujourd’hui Kaëlig a 5 ans et n’a absolument aucune répercussion psychologique de cette grossesse si atypique et a même, depuis, une magnifique petite sœur pour laquelle la grossesse s’est parfaitement déroulée.

Pierig et Marine sont enchantés et plus soudés que jamais.

« Pour moi, c’est important d’en parler pour que les femmes a qui cela arrive ne culpabilisent pas, ce n’est pas de notre faute ! »

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Follow us!